vendredi, décembre 9, 2022
AccueilOpinion LibreNon Mr Deby, le pétrole n’est pas synonyme de la pauvreté.

Non Mr Deby, le pétrole n’est pas synonyme de la pauvreté.

Le président tchadien Idriss Deby Itno
Le président tchadien Idriss Deby Itno

« Le pétrole c’est la pauvreté, le développement c’est l’agriculture et l’élevage », dixit Idris Deby à Goz Beida. Venant de Deby, c’est une déclaration incongrue, très irresponsable, à la limite un grave insulte au peuple du Tchad. Le pétrole n’est pas synonyme de la pauvreté, le pétrole n’est pas une malédiction. Le pétrole est une chance, un don de DIEU dont l’utilisation efficiente pourrait efficacement développer le pays et sortir celui-ci du sous-développement latent. Malheureusement il n’en fut pas le cas pour le Tchad et pour tous les pays françafricaines.



 

Le pétrole est devenu la pauvreté et la malédiction au Tchad, parce que le premier responsable du Tchad a fait du pétrole sa propriété privée et celle de sa famille, il s’en est goinfré ! A son arrivée au pouvoir en 1990, on ne lui reconnaissait à N’Djamena et partout ailleurs qu’une seule et unique villa, pourtant aujourd’hui il est classé le 7ème président africain le plus riche, alors Mr Deby le pétrole n’est donc pas synonyme de la pauvreté !

 

L’argent du pétrole est dans les poches des Deby, des Hinda, des Hisseini Bourma et tous les bouffons et autres thuriféraires du régime qui l’ont enfoui dans les infrastructures immobilières, et acheté des quartiers entiers, à N’Djamena.

 

L’argent du pétrole est à Dubaï, géré et recyclé par la 1ère Dame par l’intermédiaire de son petit frère et son beau-frère. En effet, Dubaï est considéré comme le quartier général de la famille Hinda- Hisseini Bourma, et les transactions des revenus du pétrole tchadien constituent est un des principaux éléments des circuits financiers de Dubaï.

 

L’argent du pétrole est en Afrique du Sud où chaque enfant de Deby possède une villa sans parler des liquidités dans les comptes bancaires et où Deby lui-même possède outre une propriété, un hôtel de 5 étoiles. Pour la gouverne des tchadiens, tous les biens mal acquis investis maladroitement en AFRIQUE du SUD sans aucun contour juridique, seraient délestés purement et simplement au profit de la nomenklatura du régime sud-africain suite aux différents surgis entre Deby et son ancien beau-fils. Celui-ci aurait récupéré ce qu’il lui appartenait et envoyé à-vau-l’ eau le reste.

 

L’argent du pétrole est aussi en Europe où plus de 120 anciens et nouveaux collaborateurs, membres de la famille, possèdent des appartements luxueux

 

L’argent du pétrole est en Afrique de l’ouest où les collaborateurs directs et parents possèdent des sociétés des transports, des banques et des hôtels.

 

L’argent du pétrole est en Egypte où plus de 100 anciens et nouveaux collaborateurs, membres de la famille possèdent des appartements dans les quartiers huppés du Caire, d’Alexandrie, etc. Si Dubaï est le QG des Hinda-Deby, l’Egypte est la principale destination et lieu des investissements dans l’immobilier : 2 généraux viennent d’acquérir les 6 étages d’un bâtiments de 9 étages ; un ancien directeur de la STH, beau frère de la 1ère Dame a fait élire domicile son frère en permanence au Caire pour gérer les fonds détournés

 

L’argent du pétrole est à Garoua, Maroua et Douala qui sont des cases de passages des dignitaires et les membres des Deby pour leur week-end ostentatoires.

 

L’argent du Tchad est à Khartoum sous la jupe d’une djandjawid dotée à 20 millions des dollars US plus un domaine de 4000m2 dans le quartier huppé de Kafouri.

 

Et enfin l’argent du pétrole est à N’djaména dans les containers du clan pour servir d’une part à reformer illégalement tous les domaines de l’Etat ou des sociétés parapubliques ; et d’autre part à égayer des soirées mondaines indécentes. A ce sujet, tout tchadien doit impérativement visionner la vidéo ci-dessous de la chanteuse NADA GALA invitée à N’Djamena pour fêter la victoire du candidat du MPS; c’est tout simplement abject et une insulte adressée au peuple tchadien tout entier.

 

Si tout cet argent est resté et investi au Tchad, on serait bien sûr loin de la pauvreté, n’est-ce pas Mr Deby ?

 

Deby aurait dû avoir un peu d’humilité en parlant de la pauvreté en regardant un peu le chemin parcouru par lui et d’avoir un peu honte de dire que le pétrole équivaut à la pauvreté. Oui, Deby a appauvri le Tchad et les tchadiens et il est très mal placé pour faire un quelconque bilan ; les tchadiens eux le feront le moment venu.

 

Beremadji Félix
N’djaména – Tchad

 

ARTICLES EN RELATION

Suivez l'actualité de Tchad One

Abonnez-vous aux alertes

Application mobile

Articles les plus lus